NUMA est un organisme de formation référencé DATADOCK, enregistré sous le numéro 11755339875. Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l’État.

Un Goal Of the Week, c'est une histoire traduite en action. Chaque semaine, nous vous partageons un apprentissage, et un défi à réaliser pour le mettre en pratique.

Avec le parcours Leadership et performance, nous allons vous aider à articuler vision et performance pour piloter et développer votre activité.

GOAL OF THE WEEK #1

 

Choisir les bons indicateurs de performance

 

Choisir les bons indicateurs d’activité peut avoir un impact clé sur le pilotage d’une organisation. En se focalisant sur le temps passé sur un article, le Guardian a ainsi complètement revu sa stratégie éditoriale.

  

 

  ~ La Story

Pour évaluer leur performance, de nombreux médias tentent d’augmenter le nombre d’articles publiés ou le nombre de visiteurs. Le Guardian, l’un des journaux en ligne les plus lu au monde, a longtemps fait parti de cette catégorie. 

 

Pourtant, l’augmentation du nombre d’articles publiés ne s’est pas traduit en un intérêt accru des lecteurs. L’évolution du nombre d’articles n’a eu aucune influence sur les dons. Un élément essentiel puisque le modèle économique du Guardian s’appuie sur les donations pour financer un accès gratuit à tous. 

 

Katherine Viner, la rédactrice en chef s’est alors posée la question : “Est-ce qu’on se concentre sur les bonnes choses ?”. Elle s’est tournée vers Chris Moran, en charge des projets stratégiques au Guardian, pour réfléchir sur ce qui fait l’attrait du Guardian et plus particulièrement sur ce que recherche un lecteur donateur.

 

Il en est ressorti que la qualité des contenus a plus d’impact que leur quantité. Plus un article est bon, plus il est lu, relu et partagé et plus les visites augmentent. Pour prouver ce point, Katherine et Chris ont fait un choix radical : celui de réduire le nombre d’articles publiés et de se concentrer sur le temps passé par article. 

Un choix à l’opposé des indicateurs initiaux ! Le résultat : un tiers d’articles publiés en moins… et une augmentation de 30% du trafic et du temps passé par article.

  ~ L'apprentissage

 

Les 1ers indicateurs du Guardian ne permettaient pas d’ améliorer leurs résultats. 

Un bon indicateur n’est pas toujours le plus impressionnant ou le plus largement utilisé, c’est le plus stratégique. Celui qui permet de prendre des décisions éclairées.

Votre action de la semaine

  👉   Challengez vos indicateurs en questionnant leur valeur stratégique pour votre entreprise. 

~ L'exercice :

  1. Listez les indicateurs que vous utilisez dans votre équipe.

  2. Choisissez un indicateur que vous considérez comme un classique mais qui ne vous permet pas de prendre des décisions stratégiques. 

  3. Reformulez cet indicateur pour le rendre plus utile et partagez nous les deux versions avec votre analyse.

Why not ?        

Deux mauvaises raisons de ne pas faire ce GOW ...

 

"On utilise ces indicateurs depuis des années."

Le marché évolue en permanence et avec lui, l’entreprise. Un indicateur pertinent depuis des années peut être devenu vide de sens.

❌ "C’est contre-intuitif, tout le marché utilise cet indicateur."

L’innovation c’est de l’impertinence devenue pertinente et cela s’applique aussi aux indicateurs ! Cela peut prendre plusieurs essais mais c’est à travers cette démarche que l’on peut se différencier.

 À la semaine prochaine ! 👋